L'univers d'Avalon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'univers d'Avalon

Message par La Destinée le Mar 13 Déc - 3:14



NOTRE  HISTOIRE


Au plus loin que je me souvienne la magie a toujours existé.  Elle prit au fil du temps mainte forme, mainte nom, mais elle a toujours bercé ce monde. Elle a tantôt attiré la convoitise, tantôt fait peur, si bien que les non-initiés à cet art ont toujours eu des craintes envers ce qui pouvait paraître si mystérieux.
Je me souviens que dès l’antiquité elle fut interdite  « les devins, les enchanteurs et ceux qui font usage de la sorcellerie à de mauvaises fins, ceux qui évoquent les démons, qui utilisent la magie noire, qui bouleversent les éléments, qui, pour nuire, emploient des images de cire, seront punis de mort. » et pourtant de nombreux récifs épiques font la part belle aux enchanteresses comme Hécate.

Si les deux sociétés ont pu coexister à l'époque lointaine de Merlin, ce fut hélas de courte durée. Les sorciers français  s’organisèrent afin de se préserver le secret de leurs existants. Les plus grands sorciers se rassemblèrent afin de concevoir une assemblée qu'ils appelèrent le conseil des Arcanes qui vit le jour au début x siècles  afin de dissimuler la vérité sur le monde magique. S’il eut une accalmie au début du moyen âge, l’obscurantisme ambiant scella la session entre sorciers et moldus à partir de 1233 quand le pape Grégoire IX, fit rédiger une loi contre la sorcellerie.  Ce fut le tollé général dans le monde de la sorcellerie. Sous l’impulsion du conseil des Arcanes, dirigé à l’époque  par Albéric  de Beauregard, il fut décidé de quitter la capitale Moldu Paris. Le conseil voulait une ville dédier à la magie et dont les Moldus serait à jamais banni. Il eut cependant deux grands courants de pensée, l’une prônant l’hégémonie de la race des sorciers sur les moldus, la seconde voulant à tout prix  soustraire le monde de la magie au regard des êtres non magiques pour une cohabitation sans heurt. Ce qui divisa le conseil en deux camps.
Un groupuscule apparut de cette session se faisant appeler le clan de la goétie. Quant aux autres membres du conseil des Arcanes, ils décidèrent de créer une cité afin de protéger tout être magique.

C’est ainsi que naquit la cité d’Avalon, elle fut créée afin de préserver les sorciers de l’inquisition. Il fut décidé d’ériger la nouvelle cité à l’emplacement même ou le célèbre Merlin avait formé ses disciples, sur une île au large de la Bretagne.
A renfort de sortilèges anti moldu et autres sorts de dissimulation l’île disparut pour le commun des mortels. Afin de défendre la ville de toutes attaques, un puissant sortilège entoure l’île empêchant le transplanage. Il est impossible d'y accéder par balais, la brume épaisse renferme un sortilège de désorientation et stoppant net la magie du balais qui finit inexorablement dans la mer.
Pour accéder à la ville il n’y a que trois façon possible.  Le premier consiste à utiliser le réseau de cheminée qui fait l’objet d’une autorisation spéciale auprès du ministère. La seconde est par un portoloin se situant dans la forêt de Brocéliande, il prend la forme d’un dolmen qui vous fait arriver sur la grande place. La dernière façon est de prononcer l'incantation suivante « navita aperit nebulas » au bord du littoral. Quelques instants après apparaît une brume dont émerge une braque. Une étrange créature ressemblant à un Détraqueur vous y conduira à condition de s’acquitter d’un gallion d’or. On prétend que si vous êtes mal attentionné envers la cité jamais vous n’arriverez à bon port.

Les sorciers de France auraient pu vivre tranquillement si le clan de la goétie n’en avait pas décidé autrement. Il eut quelques échauffourées des siècles, mais c’est au milieu du XV  siècles que les tensions entre Avalon et le Clan furent aux paroxysmes.  Des exactions contre les moldus,  commis par les membres de la goétie provoqua la première guerre sorcière française entre gouvernement d’Avalon et le Clan de la goétie. Cette guerre dura 22 ans et fit de nombreuses victimes aussi bien au sein de la communauté sorcière que chez les moldus. Ce massacre se stoppa avec l’arrestation de la tête pensante du clan, Ambroise Ducroix. Le gouvernement d’Avalon décida de construire une prison pour les opposants du régime politique, qui fut baptisé la tour Médée en  référence à l’une des plus grandes sorcières criminelles de l’antiquité.
Le clan de la goétie ne disparut pas pour autant avec l’enfermant d’Ambroise. Il fut certes affaibli. Il retrouva de la force pendant la révolution Française, profitant de la période trouble afin de manipuler les leaders de la jeune démocratie Moldu. Le clan réussit à tuer le premier ministre  du gouvernement d’Avalon de l’époque lors d’un attentat pendant une compétition de quidditch. Les  opposants au gouvernement furent battus de justesse grâce à la collaboration magique entre les différentes nations présentes.
Le clan après cette défaite ce fit moins virulente. On en trouve cependant des traces dans différentes époques cherchant le soutient auprès de Gellert Grindelwald et ou bien de lord Voldemort. Le clan ne parvient cependant pas à déstabiliser le régime d’Avalon.

Il faut attendre 13 novembre 2015 pour entendre de nouveau parler de lui, profitant du chaos  général dans la capitale pour se manifester et perpétuer un attentat magique  contre des Moldus. L’affaire fut étouffée de justesse par le département des accidents et catastrophes magiques. Trois moldus ont péri et deux sorciers furent gravement blessés.
Dans la nuit du 10 août 2016, un feu d'artifice magique fait apparaître dans le ciel la marque du clan, qui est deux cercles renfermant un pentagramme, révélant ainsi la position d'Avalon. C'est la stupéfaction au sein de la communauté sorcière vivant dans la capitale.  La première ministre actuelle Joséphine Bonard minimise les faits.
Le 14 novembre 2016 attaque d'une dizaine de loups garous dans la forêt de Brocéliande, un moldu de tué, un de blessé et un sorcier mordu. L’enquête révélera que les loups garous avaient été importé et qu'il avait été soumis à un sortilège les rendant plus agressifs. Pour le moment aucun suspect n'a encore été arrêté.
Joséphine Bonard sent sont pouvoir faiblir et vivement critiquer, ne faisant guère l'unanimité . De plus en plus de sorcier remettent en cause son gouvernement et son manque de discernant envers clan.  

Moi, la destinée, qui file d’une main votre avenir, je ne sais quelle en sera l'issue. A vous d’écrire la suite de cette histoire en franchissant les brumes d’Avalon.




avatar
La Destinée
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 10/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://avaloncitesorciere.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum